La distanciation active dans les écoles primaires, c’est possible !

L’enjeu de la distanciation sociale entre les enfants et le personnel scolaire est un joli casse-tête qui demandera beaucoup de réflexion, de créativité, d'organisation et d'adaptation. La complexité est encore plus grande en raison du fait que l’enfant est en pleine évolution au niveau de son organisation spatiale. Cela signifie que l’enfant de 12 ans et moins a encore de la difficulté à s’adapter et à traiter les informations par rapport aux distances, aux positions et aux relations des éléments de l’espace. Sa maturation cognitive va lui permettre d’évoluer vers une perception plus objective de la réalité, mais ça reste encore très difficile pour les enfants de 8 ans et moins.



"Ma réflexion des derniers jours m’amène à proposer

le concept de la distanciation active"

- Joël Beaulieu, Ph. D. (c)

Distanciation active


Ma réflexion des derniers jours m’amène à proposer le concept de la distanciation active qui consiste à maintenir une certaine distance physique entre les personnes dans le cadre d’une activité physique et sportive qui se déroule dans un gymnase, une cour d’école, un corridor et même une classe. Ainsi, tous les intervenants de l’école devront revoir en profondeur leur planification d’activités et leur mode d’organisation. J’ose espérer qu’ils seront bien guidés pour appliquer efficacement et sécuritairement ces mesures sanitaires.


Récréation à l’extérieur


Pour ma part, l’aménagement des récréations est un élément tout aussi important que l’organisation des classes et des déplacements. Il est impératif que les enfants puissent avoir leur récréation à l’extérieur. Leur grand besoin de bouger et de socialiser doit être assouvi régulièrement afin de contribuer aux apprentissages scolaires. De plus, les récréations sont l’une des activités préférées des enfants. Il serait impensable de ne pas sortir les élèves dehors, surtout pour le mois de mai et juin avec la chaleur qui arrive.


Défi pour le personnel scolaire


Le premier défi pour le personnel scolaire sera donc de réorganiser et d’optimiser l’espace dans chaque cour d’école. L’utilisation de repères spatiaux sera fondamentale pour diviser des zones et planifier des activités comme des cônes, des lignes au sol, des cerceaux, les clôtures, les bancs, les arbres, etc. Une idée pour agrandir la cour pourrait être l’utilisation du stationnement des autobus. C’est souvent un espace inutilisé pour des raisons parfois questionnables. Le deuxième défi sera la conception des jeux dans la cour. Dorénavant, les récréations devront être plus structurées, voire même animées par le personnel, afin que les enfants bougent mais surtout pour qu’ils respectent les mesures de distanciation active. Les jeux à caractère individuel devront être majoritaire comme par exemple la corde à sauter seul ou lancer un ballon au mur. L’utilisation du matériel sportif demandera également une surveillance étroite pour éviter les échanges entre les jeunes. Un nettoyage systématique du matériel devra être réalisé après chaque récréation. D’autres jeux pourront aussi être proposés sous forme collective comme des courses à relais ou un workout en groupe. En somme, cette réorganisation des récréations demandera plus de personnel pour surveiller et surtout pour animer. L’idée d’embaucher les éducatrices en service de garde pour animer ces jeux me semble tout à fait logique pour aider le personnel enseignant lors des récréations.


Mon expérience des 20 dernières années m’a amené à visiter des centaines d’écoles primaires partout au Québec. Même si le défi est de taille pour certaines écoles, je pense sincèrement que ce sera possible de faire bouger les enfants de façon prudente et avec beaucoup de plaisir. Mais ça prendra des directions d'école avec beaucoup de leadership pour s’assurer que les pratiques pédagogiques du personnel soient adaptées aux mesures sanitaires tout en tenant compte du niveau de développement global des enfants.


Services conseils sur le concept de distanciation active


N'hésitez pas à communiquer avec moi si vous désirez des services conseils sur le concept de distanciation active pour vos milieux respectifs. Il me fera plaisir de vous aider pour bien gérer cette crise sanitaire exceptionnelle.

Joël Beaulieu

Président-fondateur de la firme A+ Action

Consultant en motricité et pédagogie sportive

418-717-4640

jb@aplusaction.com

Articles les plus lus:
Articles récents
Archives
Recherche par mots clés
Nous suivre
  • Icône sociale YouTube
  • Twitter Icône sociale
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
Nous contacter

jb@aplusaction.com
T : 418.717.4640
 

  • facebook-square
  • Icône sociale YouTube
  • Twitter Icône sociale
  • LinkedIn Social Icon

© Tous droits réservés A+ Action 2020